Passer au contenu
nourrices multicouche installées dans un coffrage

Les nourrices de plomberie en Multicouche

Répartir correctement l’eau chaude et l’eau froide vers les différents équipements sanitaires d’une habitation est primordial. Dans un réseau en Multicouche, la distribution de l’eau se fait à l’aide de nourrices, également appelées « collecteurs ».

La mise en œuvre de nourrices permet de réaliser une installation hydrocâblée, similaire au principe de la pieuvre en électricité. Tous les départs d’eau sont ainsi centralisés au même endroit, ce qui facilite les interventions sur le réseau en cas de besoin.

Plusieurs questions peuvent alors se poser. En quoi consiste exactement une installation hydrocâblée en Multicouche ? Quel type de nourrice choisir pour répartir l’eau ? Comment réaliser son installation de nourrices Multicouche ?

Après la lecture de ce tutoriel, vous saurez facilement :

  • DĂ©finir ce qu’est une distribution hydrocâblĂ©e en Multicouche
  • Choisir les nourrices les plus adaptĂ©es Ă  vos besoins
  • Installer des nourrices de distribution sur un rĂ©seau en Multicouche

Cet article est une section de notre guide complet sur le Multicouche. N’hésitez pas à le consulter pour en apprendre davantage.


La distribution hydrocâblée dans un réseau Multicouche

La distribution de l’eau chaude et de l’eau froide en Multicouche peut se faire de plusieurs manières :

Montage en série à l’aide de raccords

Ce type de montage consiste à raccorder chaque équipement sanitaire sur une conduite principale. L’usage de raccords en tés permet de créer autant de dérivations que nécessaires. Cette méthode permet de limiter les longueurs de tubes au sein d’un réseau sanitaire.

Cependant, elle implique l’emploi de nombreux raccords. Un outillage spécifique est alors requis pour effectuer les raccordements (pince à sertir manuelle ou électrique) et certaines précautions de mise en œuvre doivent être respectées.

En effet, le montage de raccords en série engendre de nombreuses pertes de charges, qui réduisent le débit d’eau et le niveau de pression. Pour compenser ces pertes, il est important de partir d’un plus gros diamètre de tube. A titre d’exemple, si le même tube Multicouche est destiné à alimenter un lavabo, une douche et un WC, alors il est conseillé d’opter pour un diamètre 20mm afin de garantir un débit suffisant sur chaque point de puisage. Si seul un lavabo et un WC sont alimentés par ce même tube, alors un diamètre 16 mm sera suffisant.

Raccordement avec conduite circulaire

Cette méthode consiste à réaliser un bouclage de l’eau sanitaire à l’aide de collecteurs 2 départs ou de raccords à sertir Multicouche. Les équipements sanitaires sont tous reliés entre eux. L’eau circule ainsi d’équipement en équipement lorsqu’un des appareils est ouvert.

Ce type d’installation permet de n’utiliser qu’un seul diamètre de tube et protège plus efficacement contre la légionellose. En effet, ce type de montage évite les « bras morts » dans un réseau de plomberie, c’est-à-dire des sections de tube dans lesquels l’eau peut rester stagnante un long moment et laisser proliférer les bactéries. En revanche, ce genre de mise en œuvre se révèle plus contraignant dans les grands espaces.

Emploi de collecteurs

L’utilisation de collecteurs sanitaires reste l’option la plus privilégiée dans les réseaux de plomberie en Multicouche. Les départs sont tous centralisés au même endroit et chacun d’entre eux alimente directement un équipement sanitaire.

Cette méthode évite l’usage de raccords intermédiaires qui peuvent réduire les débits d’eau et faire varier la pression usuelle. Ce système de répartition présente l’avantage de regrouper et de centraliser les départs d’eau dans une habitation. Il offre ainsi la possibilité de couper, depuis le même point d’accès, un ou plusieurs circuits si jamais une intervention sur le réseau est nécessaire.

En revanche, cette méthode implique l’usage de nombreux mètres de tube Multicouche.

Les collecteurs sont également très utiles pour réaliser le raccordement des différentes boucles d’un plancher chauffant en Multicouche, une nourrice servant pour l’aller (eau chaude) et une autre pour le retour (eau refroidie).

Les différents types de collecteurs en Multicouche

Les collecteurs les plus utilisés sont les collecteurs en laiton fabriqués en un seul bloc. Ils ont pour avantages une plus grande rapidité d’installation et le raccordement possible avec une multitude de matériaux (PER, Multicouche, Cuivre) par simple vissage.

Le corps du collecteur est conçu pour recevoir un volume d’eau important, ce qui lui permet d’alimenter en même temps plusieurs sorties, appelées « départs ». Ces départs sont pourvus d’un diamètre réduit afin de renvoyer uniquement le volume nécessaire. Les tubes Multicouche qui alimentent chaque équipement se raccordent directement sur les départs mâles.

alt_image

Composition d'une nourrice de plomberie sur laquelle des tubes Multicouche peuvent être raccordés

Un collecteur dispose d’une entrée et d’une sortie mâle-femelle dont le filetage peut varier suivant les modèles. Le plus communément utilisé est le filetage 3/4 (20x27) en entrée comme en sortie. Un collecteur équipé d’un filetage 1’’ (26x34) et pourvu d’un diamètre plus large peut s’avérer nécessaire dans certaines installations qui doivent alimenter de nombreux équipements en même temps et qui, par conséquent, nécessitent l’apport d’un plus gros volume d’eau.

Il existe plusieurs types de collecteurs pour répondre à différents besoins :

Les collecteurs standards Mâle Femelle nus

Il s’agit de collecteurs simples et économiques, équipés de plusieurs sorties mâles. Ils ont pour avantage une plus grande modularité, laissant à l’installateur la possibilité d’ajouter ou non des vannes d’arrêt et de choisir le diamètre du tube Multicouche pour chaque départ.

Les collecteurs avec femelle Ă©crou libre

L’écrou libre permet d’assurer l’étanchéité avec un simple joint et de positionner le collecteur dans le bon axe du premier coup. Cette manœuvre est bien plus délicate à réaliser avec un collecteur sans écrou libre, le positionnement final du collecteur étant plus hasardeux et l’usage de téflon plus contraignant.

Les collecteurs Ă  vannes

Avec ou sans écrou libre en sortie, ils sont équipés d’une vanne 1/4 de tour sur chaque départ. Cela permet un contrôle facile et centralisé de chaque dérivation d’eau dans le logement sans avoir besoin d’ajouter des raccords supplémentaires. Cette solution s’avère plus économique et réduit les risques de fuite puisque le collecteur est monobloc. Les vannes permettent de couper une seule partie de l’alimentation en eau, ce qui est très utile lorsqu’on souhaite effectuer des travaux sans être obligé de couper l’alimentation générale.

Les collecteurs avec robinetterie intégrée

Chaque départ est pourvu d’un robinet bleu ou rouge selon le modèle permettant d’identifier instantanément le circuit d’eau dont il est question (bleu pour l’eau froide et rouge pour l’eau chaude). Sur le robinet, un système de repère ingénieux permet d’identifier l’équipement alimenté par la sortie d’eau (WC, évier, lave-vaisselle...). Ces collecteurs sont la combinaison parfaite d’un rendu esthétique et d’une praticité d’utilisation.

L’installation de nourrices en Multicouche

Dans un réseau de plomberie en Multicouche, une installation de nourrices s’effectue grâce à plusieurs supports de collecteurs fixés sur du BA13 ou une cloison pleine (parpaing, béton…). Ces supports offrent plusieurs avantages : un gain de place puisque les collecteurs sont positionnés l’un au-dessus de l’autre, une résistance à l’arrachement et une protection isophonique renforcée grâce à la partie en caoutchouc.

Par convention, le collecteur eau chaude est positionné sur l’étage supérieur et le collecteur eau froide sur l’étage inférieur. Cette disposition évite également tout phénomène de condensation. En effet, lorsque le circuit d’eau chaude est placé sous le circuit d’eau froide, il est fréquent de voir des gouttelettes se former le long des tuyaux. Dans des environnements humides (un sous-sol par exemple), la chaleur qui émane des tuyaux d’eau chaude Multicouche et qui se propage vers le haut réchauffe l’atmosphère et liquéfie la vapeur d’eau présente dans l’air.

Plusieurs collecteurs sanitaires peuvent être branchés en série, ce que l’on appelle « jumelage de collecteurs ». Dans certains logements où les équipements à alimenter sont nombreux, il devient nécessaire de disposer d’un nombre de départs plus important. Le jumelage de collecteurs permet alors de moduler son installation en fonction de ses besoins. Par ailleurs, certains équipements n’ont pas besoin d’être alimentés en eau chaude. Il est donc possible, par simple jumelage, d’augmenter le nombre de départs d’eau froide sans modifier le nombre de départs d’eau chaude.

alt_image

L'Ă©crou libre facilite le jumelage de deux collecteurs

Identifier chaque départ avec le nom de la pièce ou de l’équipement alimenté est une bonne pratique et permet d’intervenir plus facilement sur le réseau d’eau Multicouche en cas de nécessité. Qu’il s’agisse de supports de collecteurs avec étiquettes d’identification ou de collecteur avec repères intégrés, des solutions faciles existent pour nommer rapidement chaque sortie d’eau.

Une installation de collecteurs doit toujours rester accessible afin de permettre toute intervention sur le réseau. Il est important de ne pas l’encastrer et de conserver un accès praticable. Pour une installation esthétique et discrète, l’aménagement d’une trappe ou d’un coffrage est une solution de choix.

Conseils :

  • PrĂ©voir un dĂ©part supplĂ©mentaire pour toute Ă©volution nĂ©cessaire du circuit d’eau
  • Utiliser des bouchons pour condamner les sorties inutilisĂ©es
  • Ajouter des vannes d’arrĂŞt pour contrĂ´ler l’alimentation (vanne d’arrĂŞt en entrĂ©e du collecteur et/ou vanne d’arrĂŞt sur une ou plusieurs sorties)

Les points Ă  retenir

Les nourrices sont des composants clés de toute installation de plomberie et facilitent le transport de l’eau à destination de tous les appareils sanitaires du logement. Elles s’’emploient principalement avec des tubes fabriqués en matériaux de synthèse comme le Multicouche.

L’usage de nourrices dans un réseau en Multicouche permet de centraliser l’ensemble des départs d’eau au même endroit, ce qui permet d’isoler facilement chaque section du circuit de plomberie. Ce type d’installation évite également l’usage de raccords intermédiaires pour effectuer des dérivations, ce qui peut causer des pertes de charge importantes (débit et pression fortement réduits).

Pour réaliser une installation de nourrices en Multicouche, il est possible d’opter pour plusieurs types de collecteurs en laiton, qu’ils soient avec ou sans vannes d’arrêt ou qu’ils soient avec ou sans écrou libre. Leur installation est simple puisque leurs départs sont tous en mâle 1/2 (15x21) : le raccordement des tubes Multicouche sur chaque sortie de collecteur s’effectue au moyen d’un raccord femelle à sertir ou à compression.

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires