Passer au contenu
Comment cintrer un tube Multicouche

Cintrage d’un tube Multicouche

Pourquoi cintrer un tube Multicouche ?

Le cintrage d’un tube Multicouche est une opération qui consiste à courber le tube dans un certain angle sans l’endommager. Cela permet d’effectuer un changement de direction dans un circuit d’eau potable pour que le tube suive le cheminement de l’installation et desserve les pièces de vie qui doivent être alimentées en eau.

Le multicouche est un matériau facile à cintrer en raison de sa couche centrale en aluminium qui lui confère une mémoire de forme. Cependant, certaines précautions sont à prendre lors du cintrage pour éviter d’abîmer le tube. En effet, un cintrage excessif ou réalisé sans les outils adéquats peut engendrer une pliure du tube qui le rend impropre à une utilisation sécurisée.

Tube Multicouche endommagé

La zone pliée devient un risque de fuite potentiel si le tube est installé en l’état : à l’usage, et sous l’effet de la pression, la zone fragilisée risque de se fissurer et de laisser fuir l’eau. Les dégâts peuvent être considérables, en particulier en cas d’encastrement du tube derrière les cloisons.

 Comment cintrer un tube Multicouche ?

Il existe deux manières de cintrer un tube multicouche : le cintrage manuel ou le cintrage à l’aide d’outils spécifiques. Si les tubes Multicouche de petits diamètres peuvent être facilement cintrés à la main, puisqu’ils restent relativement souples, les tubes de plus gros diamètres (26 mm et supérieurs) sont bien plus difficiles à courber efficacement sans outillage. Dans ce type de cas, un accessoire multicouche, comme un ressort à cintrer, ou un outillage électroportatif, comme une cintreuse électrique, sont souvent préconisés pour réaliser une courbure précise et esthétique.

Cintrage d'un tube Multicouche à la main

Mais l’utilité de ces outils ne se limite pas aux plus gros diamètres. Se servir d’un ressort à cintrer ou d’une cintreuse électrique pour courber de petits diamètres de tube permet de réaliser, sans risque, des rayons de cintrage plus petits, et donc des angles de courbure bien plus larges.

Cintrage d'un tube Multicouche avec un ressort à cintrer

Le tableau ci-dessous présente, pour chaque diamètre de tube, les rayons de courbure minimum à respecter en cas de cintrage à la main ou avec un outillage spécifique.

Tableau rayon de courbure minimum Multicouche

Attention : même si le cintrage est effectué à l’aide d’un outillage dédié, il est important de ne pas excéder la limite de courbure au-delà de laquelle une installation sécurisée n’est plus garantie.

Le schéma ci-dessous clarifie ce que l’on appelle un rayon de courbure et présente la méthode permettant de le calculer efficacement.

Schéma rayon de courbure Multicouche

Quels outils utiliser pour cintrer du Multicouche ?

Plusieurs outils permettent de cintrer un tube Multicouche :

    • Le ressort à cintrer: simple d’utilisation et économique, le ressort à cintrer est la solution la plus courante et la plus abordable. Le ressort se glisse le long du tube Multicouche et se positionne à l’endroit où une courbure est requise. En plaçant une main de chaque côté du ressort, il est facile de plier le tube jusqu’à atteindre l’angle de courbure désiré. Les anneaux du ressort permettent de réaliser une pliure homogène du tube Multicouche, évitant ainsi tout risque de « pinçage ».
    Ressort à cintrer pour tube Multicouche

    Attention : il existe autant de ressorts à cintrer qu’il existe de diamètres de tube Multicouche. Il faut donc choisir un ressort adapté au diamètre du tube à cintrer. 

    • La cintreuse arbalète: cet outil permet de cintrer manuellement plusieurs matériaux comme le cuivre ou le Multicouche. L’arbalète est équipée d’une poignée actionnable à une main ou à deux mains, selon la rigidité et le diamètre du tube à cintrer. Le principe est simple : le gabarit coudé de l’arbalète est poussé contre le tube pour que celui-ci prenne la forme requise (angle à 90°).
    Cintreuse arbalète pour tube Multicouche

      • La cintreuse électrique: cet outillage électroportatif est basé sur le même principe que la cintreuse arbalète. Il facilite cependant l’opération de cintrage en intégrant un moteur capable de délivrer assez de puissance pour courber efficacement et rapidement des tubes en Multicouche. Idéal pour les gros chantiers et les usages réguliers, il se destine davantage aux professionnels en raison de son coût élevé.

       Cintrage de tube ou utilisation d’un raccord coudé

      Le cintrage d’un tube Multicouche est une étape courante lors de la mise en œuvre d’un réseau sanitaire ou de chauffage. Réaliser des courbures sur un tube Multicouche permet de faire circuler l’eau selon le cheminement souhaité et évite l’usage de raccords à chaque changement de direction. Cette bonne pratique est à privilégier dans la mesure du possible pour minimiser le nombre de points de fuite potentiels (en cas de raccordement défectueux).

      Tube Multicouche angle 90 avec cintrage

      Cependant, le cintrage d’un tube Multicouche à 90° nécessite d’avoir assez d’espace, puisqu’il est nécessaire de respecter un rayon de courbure minimum. Dans certains cas, comme une pose apparente par exemple, il est nécessaire de minimiser l’angle de cintrage pour que l’installation soit plus discrète et plus esthétique. L’usage de raccords coudés adaptés au diamètre des tubes est alors une solution de choix.

      Tube Multicouche angle 90 avec coude

       En résumé

      Le cintrage d’un tube Multicouche est une opération réalisable à la main. Cependant, pour faciliter cette tâche et obtenir une plus grande précision, il est recommandé d’utiliser des outils dédiés qui apportent un réel confort d’utilisation et empêchent toute déformation extrême du tube.

      Article précédent Comparaison entre Multicouche et PER
      Articles suivant Filetage Plomberie

      Laisser un commentaire

      Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

      * Champs obligatoires