Passer au contenu
tuyaux multicouche coulés dans une dalle pour une installation de chauffage

Comment encastrer du Multicouche

Le Multicouche est un matériau qui présente de nombreux avantages, parmi lesquels la possibilité de l’installer aussi bien en apparent qu’en encastré. En effet, grâce à sa couche en aluminium, le Multicouche est insensible aux UV et dispose d’une faible dilatation thermique. Par conséquent, il est possible de le poser directement de manière apparente ou de l’encastrer derrière des cloisons.

Si la pose encastrée permet d’obtenir une installation complètement invisible, et donc une finition parfaitement esthétique, elle nécessite tout de même certaines précautions de mise en œuvre.

Après la lecture de ce tutoriel, vous saurez facilement :

  • Déterminer si votre installation Multicouche peut être encastrée
  • Respecter les règles de mise en œuvre pour éviter une usure prématurée du circuit d’eau
  • Réaliser une installation conforme aux prescriptions du DTU

Ce tutoriel est une section de notre guide complet sur le Multicouche. N’hésitez pas à le consulter pour en apprendre davantage.


Pourquoi encastrer des tuyaux Multicouche ?

Dans le domaine de la plomberie, l’encastrement de tubes Multicouche consiste à insérer et disposer un tuyau dans un trou préalablement creusé et prévu à cet effet. On parle alors de saignée dans un mur. Encastrer peut également signifier enterrer le tuyau dans le sol, c’est-à-dire le couler dans une chape.

Si l’installation doit être la plus discrète possible, prévoir l’encastrement des tubes Multicouche lors de la construction du logement est fortement recommandé. En cas de rénovation d’une habitation ou de construction d’une extension avec salle d’eau, l’encastrement est une option envisageable qui présente de nombreux bénéfices, en dehors de l’aspect purement esthétique.

En effet, encastrer ses tubes Multicouche permet de les protéger davantage. Les tubes Multicouche posés en apparent sont beaucoup plus enclins aux coups et aux chocs que des tubes en encastré. Le Multicouche est un matériau rigide, grâce à sa couche en aluminium, mais s’il subit des chocs forts ou répétés, il peut très rapidement se dégrader.

Enfin, encastrer les tubes Multicouche permet de les rendre invisibles, ce qui, selon la décoration intérieure des pièces de vie, peut se révéler être un atout considérable. Les tubes fixés en apparent le long des cloisons s’avèrent très souvent problématiques en cas de changements de décoration (peinture, pose de papier peint, pose de faïence…).

En revanche, l’encastrement de tubes Multicouche implique de respecter strictement plusieurs règles d’installation. Tout encastrement qui ne respecterait pas ces quelques précautions pourrait, à terme, être fortement endommagé et causer des fuites d’eau importantes. En cas de problème, il serait alors nécessaire de réaliser des travaux conséquents et, parfois, coûteux pour accéder à la fuite située derrière la cloison.

Les règles d’encastrement du Multicouche

Les canalisations en Multicouche peuvent être encastrées sans risque dans les éléments du gros œuvre, qu’ils soient porteurs ou non. Cependant, il est important de respecter les règles de mise en œuvre édictées dans :

  • l’avis technique de la gamme Multicouche choisie : certification fournie par les fabricants de tubes Multicouche
  • le DTU 65.10 (Document Technique Unifié) : texte regroupant l’ensemble des règles de l’art relatives à la pose de canalisations de plomberie.

Attention : Si des réseaux électriques sont déjà installés sur les cloisons destinées à accueillir les canalisations de plomberie en Multicouche, il est alors obligatoire de fixer les tubes d’alimentation sous ces réseaux d’électricité.

Encastrement en dalle béton

Lorsque les canalisations Multicouche sont enrobées dans une dalle en béton, l’utilisation d’un fourreau, également appelée « gaine », peut s'avérer obligatoire dans deux cas uniquement :

  • s’il s’agit d’un réseau de chauffage transportant de l’eau dont les températures peuvent excéder les 60°C
  • si les tubes Multicouche sont posés directement sur un entrevous.

Dans les autres cas, les tubes Multicouche peuvent être posés nus, sans aucune gaine de protection.

Quelle que soit la configuration de l’installation (pose avec ou sans fourreau), les tubes doivent être recouverts par plus de 20 mm de béton.

La fixation des tubes Multicouche nus ou avec fourreaux s’effectue sur le ferraillage au moyen de clips non métalliques, aussi appelés « colliers ».

Il en existe deux sortes : les colliers à frapper simples et les colliers à frapper doubles. Le collier double permet la fixation de deux tubes gainés sur un même support (cloison pleine). Un collier à frapper double peut ainsi être employé pour fixer en une seule fois les tubes d’eau chaude et d’eau froide destinés à alimenter un lavabo, par exemple.

Encastrement en chape

Une chape de ravoirage est une couche de mortier déposée sur la dalle en béton du logement. Elle permet de rendre le sol parfaitement droit tout en offrant une meilleure isolation thermique et acoustique qu’une dalle en béton traditionnelle. Elle peut, elle aussi, accueillir des tubes Multicouche nus ou gainés, que ce soit pour un réseau d’adduction d’eau potable ou pour un réseau de chauffage.

Un tube Multicouche coulé dans une chape doit obligatoirement être installé sous fourreau, sauf s’il est installé en plancher chauffant avec une température inférieure à 60 degrés. Au-delà de 60°C, la gaine est obligatoire, même pour des canalisations de chauffage.

C’est, en effet, la gaine qui permet au tube Multicouche de se dilater en cas de très fortes températures. L’espace laissé disponible entre le tube Multicouche et les parois de la gaine évite un contact direct des tuyaux avec la chape ou d’autres éléments qui pourraient les détériorer. Elle permet également au Multicouche de se dilater et de se contracter librement lors des changements de températures.

Chape non flottante

Lorsqu’il s’agit d’un enrobage dans une chape non flottante, les canalisations peuvent être posées à même la dalle, sans risque.

Dans un premier temps, les tubes Multicouche sont enrobés dans un ravoirage. La paroi la plus haute du tube Multicouche (ou du fourreau) doit alors être recouverte d’au moins 20 mm par le ravoirage.

Dans un second temps, le mortier destiné à la pose du carrelage ou la chape peuvent être mis en œuvre.

Chape flottante

Lorsqu’il s’agit d’un chantier avec chape flottante, le ravoirage peut arriver au ras des tubes Multicouche. Ces derniers n’ont pas besoin d’être recouverts par une épaisseur minimum de ravoirage, à partir du moment où ils sont recouverts en totalité.

Traversée de paroi ou de dalle

Pour traverser de part en part une dalle en béton ou une paroi pleine, il est nécessaire d’employer des tubes Multicouche sous fourreau. La gaine protège ainsi le tube Multicouche du contact avec le béton et des frottements indésirables. De plus, elle offre assez d’espace au tube pour qu’il puisse de dilater librement.

S’il s’agit d’une pièce sèche, le fourreau de protection doit ressortir du sol fini d’au moins 10mm. S’il s’agit d’une pièce humide, la hauteur entre l’extrémité du fourreau et le sol fini doit être au minimum de 30mm.

Si les tubes Multicouche doivent traverser une dalle avec chape flottante, il est alors nécessaire de mettre en œuvre la gaine de protection avant la chape flottante.

Encastrement derrière des cloisons

Carreaux de plâtres

Les tubes Multicouche peuvent être encastrés dans des cloisons en carreaux de plâtres, à condition de les protéger à l’aide d’un fourreau. La gaine des tubes doit être placée à l’intérieur d’une saignée creusée dans le mur en plâtre.

Les piquages à l’aide de raccords, même sertis, sont interdits, sauf s’il sont situés au droit d’un appareil sanitaire. Dans ce cas, une intervention reste possible en cas de fuite.

Plaques de plâtres

Il est obligatoire de protéger les tubes Multicouche qui passent derrière ce type de cloisons par une gaine. Cela évite les frottements indésirables, lorsque le tube se dilate et se rétracte sous l’effet des changements de température, contre des éléments de l’ossature qui peuvent fortement endommager les parois des canalisations.

Les raccords encastrés derrière les cloisons doivent obligatoirement être accessibles au moyen de trappes de visite.

Les points à retenir

Encastrer des tubes Multicouche permet d’obtenir une installation parfaitement invisible mais plusieurs règles de mise en œuvre doivent être scrupuleusement respectées pour éviter les mauvaises surprises.

L’utilisation de fourreaux de protection se révèle bien souvent indispensable (canalisations transportant de l’eau dont la température excède 60°C, traversée de paroi ou de dalle, encastrement derrière des cloisons, tubes Multicouche recouverts par une chape…

Il est important de veiller à ce que les raccords Multicouche restent accessibles et ne soient pas figés dans une cloison ou une dalle afin qu’ils restent libres de leurs mouvements.

Commentaires

Thapon Lionel - novembre 3, 2022

Je fais construire actuellement une maison ossature bois avec cloison intérieur en placoplatre avec isolation à l’intérieur les tuyaux d’eaux chaudes et d’eaux froid n’ont pas de gaine qu’en pensez-vous.
Merci de m’éclairer

Team Waterout - août 30, 2022

Bonjour Eduardo,

Normalement, le tube Multicouche ne se met pas dans l’isolant.
En général, pour les installations encastrées (hors plancher chauffant), il est préférable d’avoir une gaine pour pouvoir éventuellement remplacer le tube.

Cordialement,
L’équipe Waterout

Eduardo - août 30, 2022

Bonjour
Faut-il gainer les tubes multicouches quand ils sont placés dans l’isolant projeté entre la dalle et la chape ?
Cordialement

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires