Lire et relever un compteur d’eau

lire et relever compteur d'eau

Lire et relever un compteur d’eau

Installer un compteur divisionnaire dans son habitation permet de contrôler sa consommation d’eau potable en temps réel. Savoir lire et relever les données affichées par le compteur est donc primordial pour être en mesure d’analyser et de détecter les éventuelles fuites présentes sur le circuit de plomberie.

Cependant, l’affichage des mesures peut légèrement différer d’un compteur à un autre et les unités utilisées prêtent souvent à confusion. Voyons comment effectuer un relevé de compteur sans commettre d’erreurs.

Après la lecture de ce tutoriel, vous saurez facilement :

  • Identifier les informations affichées par votre compteur d'eau
  • Effectuer un relevé précis de votre consommation d'eau
  • Calculer votre facture finale en vous basant sur vos relevés

Comment lire et relevé mon compteur d’eau ?

La lecture et le relevé du compteur doivent être effectués régulièrement par les habitants du logement. Cette action permet de contrôler la consommation d’eau à intervalles réguliers afin de détecter des anomalies potentielles (consommation anormalement élevée souvent révélatrice d’une fuite). Quel que soit le type de compteur installé dans le logement (compteur vitesse ou compteur volume), la lecture des informations s’effectue de la même façon.

La lecture d’un compteur est une opération très simple. Les compteurs sont dotés d’un cadran sur lequel se trouvent des chiffres noirs (ou blancs sur fond noir) et des chiffres rouges (ou blanc sur fond rouge). Ces deux couleurs correspondent chacune à un type de mesure.

Les chiffres noirs correspondent à l’index du compteur exprimé en mètres cubes. C’est cette donnée qui figure sur chaque facture d’eau envoyée aux usagers du réseau.

Les chiffres rouges, quant à eux, indiquent les unités inférieures au mètre cube (les hectolitres, décalitres et litres…).

Attention : ces chiffres en noir ne sont pas pris en considération dans le calcul de la consommation d’eau du logement. Ils n’apparaissent donc pas sur les factures. Ces informations restent tout de même particulièrement utiles pour surveiller les volumes d’eau consommés réellement et voir directement combien de litres d’eau sont en train d’être puisés.

Les compteurs d’eau vitesse disposent d’une petite particularité de lecture : ils n’affichent que la section chiffrée noire. Les chiffres habituellement rouges sur le compteur volume restent, bien évidemment, lisibles, grâce à de petit cadrans fléchés disposés sous les chiffres noirs. Cette disposition est conçue pour faciliter l’opération de collecte des données.

Il existe aujourd’hui deux façons d’effectuer un relevé de compteur d’eau :

Le relevé manuel

Il s’agit de la méthode de relevé la plus répandue actuellement. Cette opération est effectuée par un professionnel agréé, en charge de relever annuellement votre compteur. Il peut conseiller les usagers sur les différentes méthodes de consommation de l’eau et peut également déceler des problèmes qui seraient passés inaperçus. Cependant, l’usager doit obligatoirement être présent le jour du passage pour donner l’accès au compteur.

La radio relève

Cette méthode se répand de plus en plus grâce à l’essor des nouvelles technologies. En effet, parce qu’il ne nécessite aucune action de la part des utilisateurs du réseau, ce type de relevé attire de plus en plus de personnes.

La radio relève s’effectue de manière automatique : un boitier qui s’adapte sur un compteur existant, ou un compteur directement équipé d’un boitier de mesure, envoie les informations régulièrement aux fournisseurs d’eau. Il est parfois nécessaire que des techniciens se déplacent pour faire un relevé mais ils ne demandent pas l’accès au compteur. La lecture du compteur peut se faire dans la rue par ondes radio.

Des applications ont d’ailleurs été mises au point pour permettre aux habitants de consulter leur consommation en temps réel. De cette façon, l’utilisateur du réseau ainsi que le fournisseur d’eau peuvent être alertés en cas de consommation anormale. Certains fournisseurs proposent même un système d’alerte automatique en cas de hausse subite de la consommation d’eau.

Cependant, cette méthode de relevé engendre des coûts supplémentaires liés à l’achat de l’équipement nécessaire et à un tarif d’abonnement plus élevé.

Pour calculer la consommation d’eau du mois, il suffit simplement de faire la différence entre le volume indiqué par le compteur d’eau et le volume relevé le mois précédent. Pour connaître le coût de la facture d’eau du mois écoulé, il est alors nécessaire de multiplier le résultat obtenu par le prix du mètre cube d’eau pratiqué par le fournisseur. Attention à effectuer le calcul de prix en ne tenant compte que des mètres cubes relevés sur le compteur.

A savoir : Les actions du quotidien qui sont les plus consommatrices d’eau sont le lavage de la voiture, l’arrosage du jardin et le remplissage d’une baignoire.

Comment détecter une fuite à l’aide du compteur ?

Les compteurs d’eau ne permettent pas uniquement de mesurer la consommation d’eau. Ils peuvent également être une aide précieuse pour déceler de potentiels problèmes sur le réseau de plomberie, notamment des problèmes de fuites.

Les fuites dans une habitation peuvent avoir de multiples causes. Une chasse d’eau qui coule en continu ou un robinet resté ouvert peuvent être la cause d’une consommation excessive. Ils restent tout de même visibles des utilisateurs et peuvent être repérables facilement. Cependant, certaines fuites ne sont pas apparentes (canalisations encastrées, par exemple) et beaucoup de temps peut s’écouler avant que le problème soit identifié, faisant ainsi grossir la facture finale.

Pour détecter la présence d’une fuite, il suffit de s’assurer que le compteur ne tourne pas pendant les périodes où le circuit de plomberie est inactif, c’est-à-dire lorsque personne ne puise de l’eau (robinet, chasse WC etc).

A titre d’exemple, effectuez un relevé de votre compteur en prenant bien en compte l’ensemble des chiffres visibles (rouges et noirs). Evitez de puiser de l’eau sur le moindre équipement sanitaire du logement pendant une période prolongée (une nuit, par exemple). Puis effectuez un nouveau relevé du compteur d’eau. Si le nombre de litres est différent du précédent relevé alors que le réseau de plomberie était inactif, cela signifie qu’il y a probablement une fuite d’eau sur une des portions du circuit d’eau.

Pour tenter d’identifier l’origine de cette fuite, la même technique peut être employée. En théorie, des vannes d’arrêt sont installés sur plusieurs points des canalisations, afin de couper l’alimentation en eau d’une ou plusieurs pièces. Il est donc possible de fermer une à une les vannes d’arrêt pour couper l’alimentation en eau d’une partie du réseau puis de répéter la technique du relevé de compteur.

Si le nouveau relevé de compteur d’eau présente les mêmes chiffres que le précédent, relevé, cela signifie alors que le compteur a cessé de tourner et que la fuite se situe sur la portion de canalisation qui a été coupée pendant le test.

Si vous ne parvenez pas à détecter la fuite à l’aide de cette méthode, il vous faudra alors contacter un plombier pour qu’il intervienne.

A savoir : En cas de fuite, vous pouvez être dédommagé ou remboursé de votre surconsommation d’eau sous deux conditions :

  • Votre facture d’eau est au moins deux fois plus élevée que votre consommation habituelle
  • Vous êtes en mesure de justifier qu'un professionnel de la plomberie est intervenu pour réparer une fuite (en précisant l’endroit exact et l’origine de la fuite ainsi que la date de réalisation des travaux)

Attention : Si votre compteur est plombé, vous n’êtes pas en mesure d’intervenir directement dessus. Si vous décidez de casser le plomb, vous risquez d’être soupçonné d'avoir fausser les mesures de votre compteur et vous risquez, par conséquent, des sanctions pénales. Pour intervenir sur un compteur plombé vous devez faire appel à un plombier agréé.

Les points à retenir

Lire et relever régulièrement son compteur d'eau est une opération simple qui permet de vérifier s'il n'y a pas d'anomalie relative à la consommation d'eau. Effectuer des relevés de façon constante est un moyen efficace de lutter contre les fuites et de réagir rapidement en cas de problème. Un compteur d'eau classique, quel que soit sa technologie, suffit pour obtenir des indications précises sur le volume d'eau consommé. Il existe également des compteurs connectés qui peuvent envoyer des alertes aux utilisateurs et aux fournisseurs si une augmentation subite de la consommation se produit.

Laissez un commentaire

Veuillez noter : les commentaires doivent être approuvés avant d’être publiés.