Passer au contenu

Comment tester la pression en eau du logement

Avoir une pression de 3 bars sur l’ensemble des points d’eau d’un circuit de plomberie est primordial pour garantir un confort d’utilisation optimal tout en protégeant les équipements sanitaires.

En effet, une pression supérieure à 3 bars peut avoir des conséquences néfastes sur l’ensemble des tuyaux d’alimentation et sur les appareils alimentés (machine à laver etc). Une pression inférieure à 3 bars peut être la cause de débits limités sur un ou plusieurs points de puisage, ce qui réduit considérablement le confort d’utilisation des appareils sanitaires.

C’est pour cette raison qu’il est recommandé de tester régulièrement la pression en eau de son logement. En cas de doute, réaliser un test permet d’identifier si la pression en entrée du logement a besoin d’être régulée (à la hausse ou à la baisse).

Mais comment tester la pression de l’eau ? Quels sont les appareils à employer pour effectuer des mesures précises ?

Après la lecture de ce tutoriel, vous saurez facilement :

  • Choisir les bons outils pour effectuer un test de pression
  • RĂ©aliser un test de pression de A Ă  Z pour obtenir une mesure prĂ©cise et fiable

Les outils pour tester la pression

La mesure de la pression d’eau s’effectue avec un appareil spécialement conçu pour ce besoin : un manomètre.

Cet appareil peut se raccorder provisoirement sur une arrivée d’eau, pour faire un test de pression. Il peut aussi être installé de façon permanente sur un réducteur de pression, pour afficher en temps réel le niveau de la pression.

De nombreux manomètres disposent de deux unités de mesure : le Bar (l’unité la plus utilisée) et le PSI (unité anglaise). En règle générale, les réducteurs de pression sont équipés d’une prise 1/4 (08x13) qui permet de brancher directement un manomètre afin d’afficher la pression en aval.

A savoir : Si votre testeur de pression n’utilise que les PSI et que vous souhaitez connaitre la pression en bar, il suffit de diviser le chiffre par 14.5 pour avoir une valeur approximative.

Le manomètre est donc un outil indispensable pour relever à tout moment la pression de l’eau dans le réseau de plomberie. Disposer d’un manomètre raccordé sur le réducteur de pression est idéal pour contrôler la pression de l’eau et s’assurer que le réducteur fonctionne de manière optimale.

Sur le marché, il existe aujourd’hui deux types de manomètres :

Le manomètre liquide à cadran glycérine

La glycérine contenue dans le cadran permet de réduire les phénomènes de vibrations causés par des variations de pression. Cet appareil est majoritairement destiné à un usage industriel, lorsque les changements de pression sont réguliers et que les vibrations générées sont importantes.

Le manomètre à cadran sec

Il s’agit du type de manomètre le plus utilisé aujourd’hui dans les habitations car les vibrations et les changements brutaux de pression sont peu courants. C’est un équipement qui a la possibilité d’être posé en axial ou en radial pour faciliter la lecture de la pression selon l’aménagement des installations de plomberie. De plus, le manomètre à cadran sec se révèle bien moins cher que le manomètre liquide.

Comment faire un test de pression ?

Si vous constatez que de l’eau s’écoule faiblement de certains robinets ou de manière beaucoup trop forte, il est conseillé de réaliser un test de pression. En effet, le manque de pression dans un circuit de plomberie peut être une des causes d’un écoulement limité. Une forte pression, quant à elle, peut générer un fort écoulement et des éclaboussures importantes lors de l’ouverture d’un robinet.

Option 1

Si vous disposez déjà d’un manomètre, munissez-vous de raccords intermédiaires permettant de brancher l’appareil directement sur la sortie d’un robinet. Deux raccords à visser peuvent faire l’affaire pour passer d’un filetage mâle 08x13 (1/4) sur le manomètre à un filetage mâle 22x100 ou femelle 24x100, selon le modèle de votre robinet.

Retirez l’aérateur de votre robinetterie et branchez le manomètre à la place en prenant bien soin d’avoir une étanchéité parfaite afin de ne pas fausser les mesures.

Option 2

Si vous ne disposez pas d’un manomètre, vous pouvez opter pour un testeur de pression. Il s’agit d’un manomètre pourvu d’un embout conique en caoutchouc qui s’enfonce dans les raccords ou robinets que l’on souhaite tester. La forme conique de l’embout permet de l’adapter à de nombreux diamètres pour faire des tests rapidement sans avoir besoin d’employer des raccords supplémentaires.

Quelle que soit l’option choisie pour mesurer votre pression, la suite de l’opération est la même. Une fois le manomètre ou le testeur de pression fixés sur votre robinetterie, ouvrez l’eau au maximum et relevez la mesure effectuée par votre appareil. Vous aurez alors la pression de l’eau en sortie de votre appareil, qui ne doit pas dépasser 3 bars.

Il est conseillé de réaliser un test de pression sur plusieurs appareils sanitaires afin de déterminer si des sections du circuit de plomberie posent problème. Une pression mesurée à 3 bars en sortie du réducteur et une pression mesurée à 1,5 bars en sortie d’un robinet peuvent être le signe d’une importante perte de charge entre les deux appareils (branchement en série de trop nombreux raccords qui réduisent le diamètre des tuyaux et ralentissent la circulation de l’eau à l’intérieur).

Pour finir, il est important de noter que la pression d’une habitation doit en moyenne être contrôlée deux fois par an. Cette vérification permet de diminuer les risques que pourrait engendrer une mauvaise pression (perte de confort ou dégradation des appareils sanitaires).

Si votre habitation est équipée d’un réducteur de pression, il est conseillé de raccorder un manomètre sur la prise prévu à cet effet. Cela vous permet de surveiller la pression du réseau en relevant le niveau de pression indiqué par le manomètre en temps réel.

Les points Ă  retenir

Tester et contrôler la pression du réseau est une opération qui doit être réalisée régulièrement afin de prévenir tout défaut du réducteur de pression en entrée du logement ou afin d’identifier des pertes de charges importantes sur une section du circuit.

L’utilisation d’un manomètre ou d’un testeur de pression est requis pour relever facilement la pression de l’eau en sortie du réducteur ou en sortie de n’importe quel appareil sanitaire. Les testeurs de pression sont conçus pour s’adapter à plusieurs diamètres, ce qui permet de les utiliser sur plusieurs éléments du circuit avec une grande facilité.

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires