Passer au contenu

Comment savoir si un réducteur de pression est HS ?

Veiller au bon fonctionnement de ses équipements sanitaires est une règle à suivre importante. Des canalisations qui se dégradent peuvent vite causer de gros dommages et incidents sur le réseau de plomberie.

S’assurer que la pression de l’eau qui circule dans le circuit ne dépasse pas les 3 bars permet d’éviter une usure prématurée des appareils et des tuyaux. Pour réguler la pression de l’eau, un réducteur de pression est bien souvent installé en amont du réseau.

Il garantit une pression constante qui n’excède pas la limite des 3 bars, assurant un fonctionnement optimal des équipements. Mais si le réducteur de pression dysfonctionne ou devient hors service, des problèmes peuvent survenir. Heureusement, certains signes permettent de détecter une pression anormale qui résulterait d’un dysfonctionnement du réducteur.

Après la lecture de ce tutoriel, vous saurez facilement :

  • Expliquer pourquoi il est important de réguler la pression de l’eau dans son logement
  • Identifier les signes pouvant indiquer que votre réducteur de pression est hors service
  • Tester votre réducteur pour vous assurer que c’est bien cet équipement qui est défectueux

Le rôle du réducteur de pression

Le réducteur de pression fait partie des accessoires de plomberie facultatifs mais fortement recommandés. La pression de l’eau varie d’un logement à un autre et peut très souvent dépasser 3 bars. Au-delà de ce seuil, les appareils alimentés (machine à laver, lave-vaisselle etc) peuvent être endommagés et les tuyaux d’alimentation peuvent se dégrader fortement et laisser fuir l’eau.

La pose d’un réducteur de pression se réalise facilement et sécurise l’installation de plomberie dans sa totalité.

Cependant, comme tout équipement, un réducteur peut subir l’usure du temps et devenir défaillant, voire complètement hors service. La pression de l’eau n’est alors plus régulée et, si les membres du foyer ne se rendent pas compte de ce dysfonctionnement, les conséquences peuvent être rapidement gênantes.

Les conséquences d’un réducteur hors service

Une surpression constante, due au mauvais fonctionnement d’un réducteur, peut engendrer de nombreux désagréments :

Des « coups de bélier »

Il s’agit d’une onde de choc provoquée dans les tuyaux à chaque fermeture d’un point de puisage (robinets, vannes etc). Ce phénomène n’est pas à prendre à la légère puisqu’il peut générer une déformation des canalisations, pouvant conduire à une rupture pure et simple.

Des bruits sourds dans les canalisations

Une pression excessive génère des mouvements d’eau importants à l’intérieur et des frottements constants qui se manifestent par des bruits très forts.

Des pannes fréquentes et répétées des appareils alimentés

Les appareils sanitaires, comme les machines à laver ou les robinetteries, ne sont pas conçus pour supporter des pressions trop importantes. Leur durée de vie sera réduite s’ils sont soumis constamment à une pression excessive, engendrant ainsi des pannes fréquentes qui peuvent se révéler irréparables.

Une hausse significative de la consommation d’eau

Si le réducteur ne joue plus son rôle, une hausse de pression génère systématiquement une hausse du débit, ce qui vient alourdir considérablement la facture d’eau du foyer. Si vous constatez que le débit de vos robinets est trop fort et que vos factures d’eau sont anormalement élevées, cela peut être le signe que le réducteur est HS.

Comment détecter un dysfonctionnement du réducteur de pression ?

Comme nous venons de le voir, un réducteur de pression peut, avec le temps, devenir défaillant. Certains signes sont souvent annonciateurs d’un défaut de fonctionnement et sont donc à surveiller avec attention en cas de doute.

Pour détecter si la pression du réducteur est déréglée, c’est-à-dire qu’elle dépasse les 3 bars recommandés, il suffit de relever le niveau indiqué par le manomètre qui est branché sur le réducteur. Si aucun manomètre n’est raccordé au réducteur, alors il est nécessaire de vous en procurer un et de le relier au réducteur en utilisant la prise ¼ (08x13) habituellement présente sur ce type d’équipement.

Si la pression s’avère trop forte, alors essayez de la régler en tournant la vis située sur le dessus du réducteur. Faites une ou plusieurs rotations, en tournant de manière progressive, sans à-coups. Si le manomètre ne réagit pas et que la pression en sortie ne change pas, cela signifie que le réducteur de pression est hors service.

Vous pouvez, en dernier recours, procéder au démontage et au remontage du réducteur de pression. Prenez soin de couper l’arrivée d’eau en amont du circuit puis purgez les canalisations en faisant couler l’eau d’un ou de plusieurs robinets. Dévissez le réducteur de part et d’autre pour le retirer de l’installation.

Il est possible de démonter complètement le réducteur pour vérifier qu’il n’y a pas de dépôts à l’intérieur pouvant empêcher la bonne fermeture du clapet en caoutchouc ou que la vis de réglage ne tourne pas dans le vide.

Remontez ensuite soigneusement l’ensemble des pièces avant de raccorder à nouveau le réducteur de pression sur l’installation de plomberie. Effectuez un nouveau test à l’aide du manomètre. Si, une fois de plus, le réglage de la pression ne fait aucun effet, alors le réducteur peut être considéré comme définitivement hors service et son remplacement rapide devient nécessaire.

Les points à retenir

L’installation d’un réducteur de pression permet d’éviter toute pression excessive qui peut causer de nombreux problèmes dans un réseau sanitaire. Le réducteur de pression assure la durabilité et la pérennité de vos installations. Il est donc nécessaire d’être vigilant et de surveiller les signes qui peuvent indiquer un dysfonctionnement de cet équipement. Si le réducteur de pression est hors service, alors il est nécessaire de procéder rapidement à son remplacement. L’idéal est de raccorder un manomètre sur le réducteur pour visualiser en temps réel le niveau de pression.

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires