Passer au contenu
types de flexibles sanitaires pour l'eau potable

Les flexibles sanitaires

Les flexibles sont utilisés très régulièrement sur l’ensemble d’un circuit de plomberie. De tailles et de longueurs différentes, ils permettent de raccorder facilement des équipements sanitaires (robinet, chauffe-eau etc) sur les canalisations par simple vissage. Leur malléabilité permet de les manipuler facilement et d’adapter leur courbe à la configuration de l’installation.

Cependant, il existe une multitude de flexibles différents, ce qui peut être déroutant au moment de faire son choix. Découvrons quels sont les différents types de flexibles sanitaires et comment les poser de la bonne façon.

Après la lecture de ce tutoriel, vous saurez facilement :

  • DĂ©finir Ă  quel besoin correspond chaque type de flexible sanitaire
  • Employer les bonnes mĂ©thodes de pose pour garantir une installation fiable et durable, sans mauvais surprise.

Qu’est-ce qu’un flexible ?

Le flexible est un accessoire indispensable dans le domaine de la plomberie. Ce type de tuyau en caoutchouc ou en PVC permet l’alimentation ou l’évacuation des différents équipements de votre logement. Utilisable sur les réseaux d’eau sanitaire, les réseaux de chauffage ou de gaz, le flexible est polyvalent.

Les diamètres et longueurs des flexibles sont très variables, ce qui leur offre une large capacité d’adaptation. Les flexibles sont également disponibles sous des formes coudées, articulées ou extensibles. Cette pluralité permet de s’adapter à tout type d’installation.

Le flexible sanitaire dispose d’un avantage : il peut être raccordé sans soudure. Doté de raccords filetés mâles/femelles ou de raccords à compression, le flexible ne nécessite aucun outillage particulier contrairement à certains autres types de tuyaux. Deux simples clés plates suffisent pour réaliser le vissage d’un flexible.

Les flexibles sanitaires sont souvent utilisés lorsque les équipements créent des vibrations ou des mouvements pendant leur fonctionnement. Certains flexibles sont également dotés de robinet d’arrêt intégré pour permettre une intervention plus rapide en cas de problèmes.

Les flexibles peuvent donc être utilisés pour l’alimentation mais également pour l’évacuation des fluides. Il ne faut pas confondre ces deux types qui jouent des rôles bien distincts.

Le flexible d’alimentation

Ce type d’accessoire se destine à l’alimentation en eau chaude et en eau froide des réseaux. Il peut également alimenter en gaz certains équipements.

Les flexibles d’alimentation disposent de couleurs sur leur tressage. Ces couleurs indiquent à quelles fins ils peuvent être employés.

alt_image

Composition détaillée d'un flexible à usage sanitaire

La couleur bleue signifie que le flexible peut être utilisé pour l’alimentation d’un circuit d’eau froide. La couleur rouge signifie qu’il est conçu pour un circuit d’eau chaude. Il existe des flexibles de couleur à la fois bleue et rouge : ils sont alors compatibles avec l’eau chaude et l’eau froide. Enfin, la couleur jaune indique que le flexible est utilisable sur un réseau de gaz.

Attention : Il faut être vigilant et veiller à respecter les codes couleurs des flexibles. En effet, les flexibles à bande jaune disposent d’un revêtement spécifique pour une utilisation avec le gaz et ce traitement est totalement incompatible avec l’alimentation d’un circuit d’eau destinée à la consommation humaine. Le principe est le même pour les flexibles avec bande bleus : il est proscrit de les utiliser pour un réseau d’eau chaude. Cela risque de l’endommager et de créer une usure prématurée du produit.

Les flexibles d’alimentation se classent majoritairement dans la catégorie des flexibles de robinet. Il s’agit d’un tuyau souple recouvert d’une couche d’inox tressé. Ce type de flexible est destiné à l’alimentation d’une multitude d’équipements : les robinets, les éviers, les lavabos...

Il existe également ce que l’on appelle des allonges d’alimentation. Ces tuyaux sont souvent utilisés comme rallonge afin d’équiper en eau froide les lave linges ou lave vaisselles par exemple. Dotés d’un diamètre assez large, ils permettent à l’eau d’arriver rapidement dans l’équipement.

Les flexibles d’évacuation

Ces types de tuyaux sont utilisés pour évacuer les eaux usées et sont disponibles sous différentes formes. Certains modèles sont dotés de raccords filetés mâles ou femelles à visser. D’autres modèles de flexible, fabriqués en PVC, sont destinés à être collés. Les flexibles en PVC ont un avantage de taille : ils peuvent être étirés et garder la forme qui leur a été donnée.

Attention : Lorsque vous décidez d’utiliser un flexible en PVC blanc pour remplacer un siphon, veillez à laisser une réserve d’eau en réalisant un coude maintenu par un collier. Les règlements sanitaires imposent une garde d’eau minimale de 5 cm, c’est pourquoi il est obligatoire de donner au flexible une forme de siphon.

Pourquoi opter pour un flexible ?

Le flexible est un accessoire presque indispensable et très simple à utiliser en plomberie. C’est un type de tuyau qui offre une multitude d’avantages et qui présente peu d’inconvénients si on le compare à des matériaux rigides classiques.

En premier lieu, les flexibles sont extrêmement simples et rapides à installer puisqu’il suffit de deux clés plates pour réaliser l’installation.

Les flexibles sont également dotés d’une résistance importante à la pression. Ce sont des produits très endurants qui peuvent résister aux fortes pressions exercées par l’eau. Ils permettent également aux équipements sur lesquels ils sont reliés de ne pas subir de « coups de béliers » lors d’une ouverture trop forte des robinets.

L’adaptabilité des flexibles est également un avantage indéniable pour ce type de produit. En effet, la souplesse de ces tuyaux leur permet de s’adapter à n’importe quelle situation et à n’importe quel endroit. Les flexibles peuvent ainsi être installés dans des endroits exigus et difficiles d’accès ou sur des arrivées légèrement décalées.

Diamètre nominal (DN) = Diamètre intérieur Rayon de courbure maximal
8 mm 30 mm
13 mm 45 mm
18 mm 70 mm
25 mm 100 mm

Attention : Les flexibles d’évacuation peuvent être raccourcis, si cela est vraiment nécessaire, mais il est impossible de raccourcir un flexible d’alimentation. Le tuyau d’alimentation peut uniquement être « rallongé » en y reliant un second flexible à l’aide d’un raccord.

Enfin, il existe plusieurs variantes de flexibles d’alimentation, ce qui les rend compatibles avec de nombreux équipements, que ce soit pour l’eau chaude, l’eau froide, le chauffage ou le gaz.

La seule ombre au tableau concernant les flexibles reste tout de même leur coût d’achat. En effet, les flexibles présentent des prix supérieurs à ceux d’une tuyauterie classique. Mais ce prix peut être nuancé si on prend en considération les coûts additionnels générés par la pose d’une tuyauterie rigide.

Comment choisir un flexible ?

Choisir le flexible qui correspond exactement à ses besoins peut sembler compliqué tant il en existe plusieurs variantes. Certains critères sont déterminants dans le choix d’un flexible :

Le type d’embout

Pour choisir un flexible, il est important de connaître le type d’embout sur lequel il doit être raccordé. Si le flexible doit être relié entre un raccord mâle et un raccord femelle, il sera nécessaire de choisir un modèle mâle/femelle.

La forme de l’embout

La forme de l’embout peut également se révéler déterminante et il est important de faire son choix en se basant sur la configuration du réseau. Il peut être nécessaire de prendre un flexible doté d’une sortie coudée pour faciliter la liaison avec les raccords.

Les filetages entrée et sortie

Se renseigner sur les diamètres des raccords destinés à accueillir le flexible est primordial pour éviter les surprises lors de l’installation. Allant de 1/8 (12x17) à 1’’ (26x34), voire plus, les flexibles peuvent être installés sur la majorité des raccords de plomberie, à condition de choisir le bon filetage.

Le diamètre du flexible

Le diamètre du flexible doit être pris en compte pour assurer un parfait écoulement du fluide et éviter les pertes de débits ou les surpressions.

L’application du flexible

Il est indispensable de déterminer l’usage que vous aurez du flexible. Si vous avez besoin d'un flexible pour un circuit de gaz, par exemple, alors le produit doit être adapté au gaz et ne doit pas être confondu avec un flexible destiné à l'eau chaude.

La longueur du flexible

Enfin, la longueur de votre flexible est déterminante pour assurer un fonctionnement optimal de vos appareils. Les longueurs allant de 15cm à 1 mètre 50, vous avez un panel de choix très large. Pour que votre installation soit parfaite, il est conseillé de choisir un flexible d’une longueur un peu plus grande que la distance séparant les deux raccords à reliés. En effet, le flexible ne doit jamais être tendu. Lorsque vous posez le flexible à l’horizontale, veillez à laisser un peu de « mou », mais pas trop sinon cela risque d’engendrer des pertes de charges et des chutes de pressions. Si, au contraire, vous installez le flexible à la verticale, veillez alors à former un large U et préférez l’utilisation de flexible coudé. Le U ne doit pas être trop important non plus sous peine d’engendrer des contraintes mécaniques.

Comment poser un flexible ?

Qu’il s’agisse d’un flexible d’alimentation ou d’évacuation, l’installation de cet accessoire est très simple et rapide. Elle peut être réalisée par tous et il n’est pas nécessaire de faire appel à un plombier. Aucun outillage spécifique ne sera nécessaire, il suffit de se munir d’une clé plate ou de colle PVC en fonction du type de flexible qui est employé.

L'installation d'un flexible doté de filetages consiste simplement à visser de part et d’autre les embouts du flexibles sur les raccords déjà présents. Le vissage s’effectue en premier lieu à la main et se finalise à l’aide d’une clé plate.

Attention : Lorsque vous vissez votre flexible, veillez à ce qu’il ne vrille pas pour éviter qu’il se plie ou qu’il se torde.

alt_image

Il est important de veiller à ce que le flexible ne se torde pas de façon extrême pour éviter de l'endommager.

Attention : si votre flexible est doté d’embouts femelles, n’oubliez pas d’y insérer les joints adaptés pour garantir l’étanchéité de l’installation.

Une fois le flexible fixé, il est important de faire couler de l’eau pour vérifier qu’il n’y a aucune fuite. Si de l’eau fuit au niveau des raccordements, il peut être nécessaire de resserrer légèrement à l’aide de la clé plate.

Attention : Lorsque vous positionnez votre flexible, veillez à ce qu’il ne soit pas écrasé. Une compression du flexible peut engendrer un mauvais écoulement de l’eau voire une surpression dans le circuit.

En ce qui concerne l’installation des flexibles PVC, il suffit de dégraisser les parties qui vont être encollées à l’aide d’un décapant spécifique pour le PVC. Une fois que le décapant est posé et qu’il est entièrement sec, il est nécessaire d’encoller chacune des parties et de les emboiter en un tour de main.

Il ne reste plus qu’à nettoyer les excédents de colle puis de laisser sécher quelques minutes avant de refaire couler l’eau.

Attention : Les flexibles doivent rester accessibles, ils ne peuvent pas être encastrés. Si le flexible est amené à passer à travers un mur, un plancher ou une cloison, alors la traversée doit être réalisée sous fourreaux.

Les points Ă  retenir

Le flexible représente donc une solution simple et rapide à mettre en œuvre pour le raccordement d’équipements sanitaires aux réseaux d’alimentation et d’évacuation. Disponible sous une multitude de formes et de tailles différentes, il peut être installé n’importe où dans votre logement. En suivant les préconisations et les règles d’installation de ce type d’accessoire, vous garantissez à vos flexibles un fonctionnement fiable et une durée de vie optimale.

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires