Passer au contenu
choisir un tuyau d'arrosage pour l'irrigation de son jardin

Comment choisir son tuyau d’arrosage

Le tuyau d’arrosage est un accessoire de jardinage devenu indispensable pour toute personne disposant d’un espace vert. Bien que l’arrosoir classique soit encore employé ponctuellement pour abreuver certaines plantes, le tuyau d’arrosage est majoritairement utilisé pour l’entretien d’un jardin, d’une pelouse, de plantes ou d’arbres.

Choisir un tuyau d’arrosage peut parfois s’avérer complexe tant il en existe de nombreuses sortes. Le choix doit s’effectuer en tenant compte de plusieurs critères importants, dont l’usage qui sera fait du tuyau d’arrosage. En effet, le type de tuyau peut varier selon les besoins, l’espace à entretenir et la fréquence d’arrosage. Voyons ensemble quels sont les critères à considérer avec attention pour ne pas se tromper dans son choix.

Après la lecture de ce tutoriel, vous saurez facilement :

  • Expliquer les diffĂ©rences entre les types de tuyaux d’arrosage disponibles sur le marchĂ©
  • Choisir le tuyau d’arrosage le plus adaptĂ© Ă  vos besoins

Le type de tuyau

La première chose à prendre en compte lorsque l’on choisit du matériel d’arrosage est le type de tuyau que l’on souhaite utiliser. En effet, il en existe plusieurs types qui se destinent chacun à un usage précis.

Le tuyau guipé

Il s’agit d’un tuyau rigide qui résiste très bien à la pression. Une armature placée en diagonale sur le tuyau, appelée « guipage », permet d’empêcher la couche intérieure de gonfler et offre donc une très bonne résistance à la pression. Cependant ce type de tuyau manque de résistance à la vrille et à la torsion, ce qui peut être gênant lorsque l’on utilise de grandes longueurs de tuyaux.

Le tuyau tricoté

Ce type de tuyau est composé d’une gaine entrelacée en spirale qui évite au tuyau de se tordre ou de se vriller. Effectivement, sous l’effet de la force centrifuge, l’eau a tendance à faire vriller les tuyaux d'arrosage. La gaine empêche donc cette action indésirable. Le tuyau tricoté est ainsi reconnu pour sa solidité.

alt_image

Les tuyaux d'arrosage tricotés offrent une forte résistance aux torsions et au vrillage.

Le tuyau microporeux

Ce genre d’accessoire est utilisé pour maintenir l’humidité au sol grâce aux gouttes qui s’échappent via les pores du tuyau. Ce dispositif peut être installé à la surface ou directement enterré. Ce tuyau est utilisé pour la micro-irrigation. Avec son petit diamètre, il est utilisé pour irriguer certaines variétés de plantes et d’arbustes.

Les tuyaux goutte Ă  goutte

Ce genre de tuyau est utilisé en micro-irrigation pour arroser des massifs ou des arbustes. Ce tuyau d’arrosage permet de réaliser de nombreuses économies d’eau car c’est l’utilisateur qui fixe des gouteurs ou des micro-asperseurs sur le tuyau, selon ses propres besoins et en fonction de l’espace disponible entre les plantes.

alt_image

Tuyau d'arrosage de petit diamètre spécialement réservé aux systèmes de goutte à goutte

Le tuyau rétractable extensible

Très pratique à l’usage puisqu’il se range facilement et prend très peu de place, ce type de tuyau est doté d’une membrane en latex rétractée qui est capable de s’allonger jusqu’à 10 fois sa longueur sous l’effet de la pression de l’eau. Très léger, ce tuyau d'arrosage est anti-torsion. Il est utilisé pour l’arrosage mais ne peut pas être utilisé sur des nettoyeurs haute pression car son matériau n’est pas adapté.

alt_image

Les tuyaux d'arrosage extensibles sont plus fragiles que les tuyaux rigides mais ils se révèlent très pratiques d'utilisation et occupent peu de place.

La Composition du tuyau

La composition chimique et les matières utilisées dans la fabrication du tuyau jouent un rôle essentiel au moment de faire son choix. En effet, si le tuyau est destiné à un usage sanitaire, il est important de veiller à ce qu’il n’y ait aucune trace de baryum, de cadmium ou de plomb dans la composition du tube. Ces composés chimiques ne sont pas compatibles avec ce genre d’usage.

La composition des tuyaux d’arrosage a donc une grande importance d’un point de vue sanitaire mais également d’un point de vue écologique.

La plupart des tuyaux d’arrosage sont fabriqués en PVC tandis que les accessoires à raccorder sont généralement fabriqués en plastique. Cependant, il existe des raccords en laiton qui garantissent une plus grande résistance dans le temps.

alt_image

Vue des différentes couches d'un tuyau d'arrosage tricoté

Le diamètre du tuyau

Le diamètre du tuyau est évidemment un critère de choix important qui se fait en fonction de ses besoins en eau et de la manière dont sera utilisé le tuyau. Le diamètre joue un rôle très important dans l’usage du tuyau car c’est lui qui permet d’obtenir un débit plus ou moins gros.

Pour l’arrosage, les diamètres varient entre 4 et 30 mm. Les diamètres les plus courants sont compris entre 13 et 25 mm.

Les diamètres micro-irrigation

Allant de 4 à 12 mm, ces diamètres de tuyaux sont destinés à un usage très spécifique de l’arrosage : la micro-irrigation. Cette méthode consiste à distribuer l’eau sous très faible pression et à vitesse lente au plus près du pied de la plante.

Les tuyaux petit diamètre

D’un diamètre compris entre 12,5 et 13 mm, ces tuyaux sont parfaits pour l’arrosage de petites surfaces (moins de 25m). Leur diamètre étant plus petit, ces tuyaux permettent d’obtenir, à pression de départ égale, une pression plus importante que les plus grands diamètres. Par ailleurs, ces petits tuyaux sont dotés d’une grande résistance à la pression, même au-delà de 5 bars.

Les tuyaux moyens

Ce type de tuyau d’arrosage dispose d’un diamètre de 15 mm. A l’instar des tuyaux de petits diamètres, ce type de tube est destiné à des petites surfaces puisque sa longueur est relativement courte.

alt_image

Tuyau d'arrosage de diamètre moyen (15 mm) utilisé pour l'irrigation du jardin

Les gros diamètres

Disposant d’un diamètre de 19 mm, ce type de tuyau est favorisé pour l’arrosage de grandes surfaces (plus de 25m) ou lorsque l’on souhaite obtenir un débit élevé. Ce genre de diamètre est généralement préféré par les particuliers, autant pour des grandes que pour des petites longueurs.

alt_image

Les tuyaux d'arrosage pourvus d'un gros diamètre (19 ou 25 mm) sont couramment employés pour l'irrigation et l'entretien du jardin.

Il existe également des tuyaux en diamètre 25 mm mais ils sont relativement peu utilisés par les particuliers. Cependant, certaines personnes s’en servent parfois pour les raccorder sur une pompe.

Le nombre de couches

Le nombre de couches est un facteur déterminant des tuyaux d’arrosage. Plus un tuyau dispose de couches, plus il est résistant au vrillage et à la torsion et plus il est souple. Cette technologie multicouche permet d’optimiser la durée de vie des appareils et d’en faciliter leur usage.

Les tuyaux d'arrosage 3 couches

Les tuyaux d'arrosage 3 couches sont les plus économiques sur le marché. Ils existent en 13, 15 et 19mm et sont la plupart du temps garantis 1 an. Ordinairement, ils ne résistent pas beaucoup aux déformations. Cependant, lorsqu’ils sont guipés, ils disposent d’une plus grande résistance aux fortes pressions.

En fonction de la longueur de tube acheté, le tuyau 3 couches coûte entre 10 et 50 euros.

Les tuyaux d'arrosage 4 Ă  6 couches

Les tuyaux de 4 à 6 couches sont dotés d’une armature guipée, tricotée ou les deux. Cet assemblage leur offre une excellente résistance face à différents éléments comme les UV, la forte pression, le gel, les pincements ou les déformations par exemple. Ils sont garantis entre 10 et 15 ans mais sont en revanche plus onéreux.

Tout comme pour les tuyaux 3 couches, le prix varie en fonction de la longueur du tuyau, entre 20 et 130 euros.

Attention : Les UV peuvent être très nocifs pour les tuyaux d’arrosage. Une trop longue exposition peut conduire à la formation d’algues à l’intérieur des tubes. Si votre tuyau d’arrosage est destiné à être exposé au soleil de façon prolongée, veillez à ce qu’il ait un nombre de couches suffisant et qu’il ne soit pas trop translucide, c’est-à-dire qu’il ne laisse pas passer facilement les rayons UV. Dans tous les cas, il est fortement déconseillé de laisser son tuyau exposer trop longtemps au soleil ou au froid. Les températures ainsi que les UV risquent de dégrader le tuyau prématurément et d’entrainer des déchirures et des fuites.

La longueur du tuyau d'arrosage

La longueur du tuyau d’arrosage est également à prendre en compte. Les longueurs que l’on retrouve généralement dans le commerce sont comprises entre 25 et 50 mètres pour les tuyaux d’arrosage classiques et entre 5 et 50 mètres pour les tuyaux extensibles.

alt_image

Evaluer à quelle distance se trouve le point le plus éloigné permet de choisir la bonne longueur de tuyau pour un confort d'utilisation optimal.

Attention : Sachez que plus le tuyau d’arrosage est long, plus il est fragile et sujet aux déchirures et aux fuites, en particulier les tuyaux d’arrosage extensibles. Il est donc conseillé de choisir un tuyau fabriqué en plusieurs couches pour garantir une meilleure tenue dans le temps.

Pour déterminer la longueur de tuyau nécessaire, il suffit de mesurer la distance qui sépare le robinet de distribution du point d’arrosage le plus éloigné. Bien que la solution de facilité consiste à prendre le tuyau le plus long, il est important de prendre en considération un élément : plus le tuyau est long et plus il est lourd et difficile à manipuler. Il devient alors nécessaire de se munir d’un enrouleur pour faciliter l’utilisation et le rangement du tuyau d’arrosage.

Le débit et la pression du tuyau d'arrosage

Le débit et la pression sont les derniers critères à prendre en compte pour choisir un tuyau d’arrosage.

Evidemment, un diamètre de tuyau plus large permet d’obtenir un débit plus élevé (exprimé en litres d’eau par minute). Cela peut être utile pour arroser certaines plantes, remplir des seaux rapidement ou même une petite piscine, par exemple. C’est souvent la raison pour laquelle les tuyaux d’arrosage en diamètre 19 mm sont les plus choisis. Ils offrent un très bon compromis entre volume d’eau important et pression suffisante.

L’autre point à considérer concerne la pression de l’eau délivré par le tuyau d’arrosage. Plus le diamètre est gros et plus la pression est faible. A l’inverse, plus le diamètre est petit et plus la pression est forte. Si l’usage du tuyau nécessite un minimum de pression, pour nettoyer une terrasse par exemple, alors choisir un tube de diamètre 13 mm peut être une bonne option.

Astuce : Il est important de consulter les caractéristiques techniques des tuyaux d’arrosage afin de connaître une valeur importante, qui reflète également la qualité du tuyau : la pression à l’éclatement, autrement dit la pression maximale au-delà de laquelle le tuyau d’arrosage risque de se fracturer.

Les points Ă  retenir

Pour choisir un tuyau d’arrosage sans se tromper, il est important de prendre en compte : le type de tuyau (guipé, tricoté, microporeux…), les matières avec lesquels le tuyau est fabriqué, le diamètre du tuyau (qui influence le débit et la pression en sortie), la longueur du tuyau, en fonction des dimensions de la surface à arroser, ainsi que le nombre de couches qui composent le tuyau.

Être attentif à ces différents points est primordial pour être certain d’avoir le matériel correspondant à ses besoins et pour assurer une longue tenue dans le temps à ses équipements.

Notre sélection de produits indispensables

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires