Comment purger l'air d'un radiateur

Comment purger l'air d'un radiateur

Comment purger un Radiateur

Entretenir régulièrement son réseau de chauffage est particulièrement important si l’on souhaite garantir une longue durée de vie et un fonctionnement optimal des équipements. La purge des radiateurs fait partie intégrante de ce processus d’entretien. Mais que signifie exactement « purger un radiateur » ? Comment et quand doit-on réaliser la purge de son réseau de chauffage ?

Après la lecture de ce tutoriel, vous saurez facilement :

  • Expliquer en quoi consiste la purge d’un radiateur
  • Effectuer une purge de radiateur en employant la bonne méthode
  • Déterminer à quels moments et à quelle fréquence il est nécessaire de purger un radiateur

La purge d’un radiateur : principe de base

Purger un radiateur consiste tout simplement à évacuer l’air qui s’est infiltré dans les canalisations et qui nuit au bon fonctionnement du radiateur. Cette opération, très facile à réaliser, permet de corriger les éventuels dysfonctionnements des équipements de chauffage et de garantir ainsi une répartition homogène et optimale de la chaleur dans l’ensemble des pièces du logement.

La purge ne prend que quelques minutes par radiateur. Cette opération est à la portée de tous, que l’on soit un novice de la plomberie ou un bricoleur chevronné. Si le mécanisme de purge ne présente pas de problème particulier (blocage du purgeur par exemple) et que les radiateurs sont accessibles sans aucune difficulté, alors il est inutile de faire appel à un professionnel.

Pourquoi purger son chauffage ?

Les réseaux de chauffage sont construits selon un principe très simple : des radiateurs sont disposés à différents endroits du logement et sont reliés entre eux par le biais de tuyaux d’alimentation qui transportent l’eau chaude envoyée par la chaudière.

Lorsque le système de chauffe est allumé, la chaudière augmente la température de l’eau jusqu’à ce qu’elle atteigne le niveau défini dans ses réglages puis elle répartit cette eau vers les différents radiateurs. La chaleur peut ainsi être diffusée dans chaque pièce de vie.

Cependant, de petites bulles d’air s’introduisent régulièrement dans la tuyauterie. A la longue, ces bulles s’accumulent et le volume d’air présent dans les canalisations devient trop important. L’air inutile occupe la place de l’eau chaude et gêne sa circulation dans le circuit de chauffage.

L’eau ne peut donc plus être répartie uniformément dans le réseau et les performances des radiateurs chutent drastiquement. La chaudière se retrouve alors sursollicitée dans le but de compenser ces pertes de performance. Sa durée de vie peut être très négativement impactée si l’air dans les radiateurs n’est pas purgé.

Par ailleurs, les bulles d’air sont à l’origine de bruits et sifflements qui se révèlent très souvent gênants pour les personnes à proximité des radiateurs.

En résumé, un excès d’air dans les canalisations de chauffage peut avoir des conséquences qui sont loin d’être négligeables :

  • Une perte de performance des radiateurs qui chauffent moins
  • Une consommation de gaz ou d’électricité accrue et un gaspillage d’énergie important
  • Un usage prématuré de la chaudière
  • Des bruits et sifflements réguliers dans les radiateurs
  • Des fuites au niveau des raccordements qui peuvent détériorer sols et murs

Pour résoudre l’ensemble de ces problèmes, une seule solution : la purge de chaque radiateur. En purgeant les installations de chauffage, l’eau circule mieux dans la tuyauterie et le temps de chauffe ainsi que la diffusion de la chaleur redeviennent optimales dans chacune des pièces.

Comment purger un radiateur ?

La purge d’un radiateur est une manipulation simple et rapide. Avant de commencer l’opération, il est conseillé de s’équiper d’une paire de gant pour éviter de recevoir des éclaboussures d’eau sale.

Ce procédé doit être réalisé à froid. En premier lieu, il est important d’éteindre la chaudière ou de la mettre en mode été puis de vérifier que le radiateur est bien froid.

Il est ensuite nécessaire d’ouvrir, à l’aide d’une pince ou d’un tournevis plat, le bouton de purge situé sur le côté du radiateur. Bon à savoir : le bouchon de purge est obligatoirement positionné sur la partie haute du radiateur.

alt_image

Utilisation d'une clé à carré pour ouvrir la purge d'air du radiateur

Attention : il est possible qu’une clé spécifique, appelée clé à carré, soit indispensable pour ouvrir la purge de certains radiateurs. Cet outil est généralement fourni avec le radiateur lors de son achat. Cependant, des clés à carrés vendues seules sont disponibles dans le commerce, en cas de besoin.

L’étape suivante, une fois le bouchon de purge localisé, consiste à ouvrir le purgeur d’air à l’aide de la pince jusqu’à entendre un léger sifflement. Ce bruit signifie que de l’air est évacué du circuit.

Pendant que l’air s’échappe, il est recommandé de placer un récipient au sol pour recueillir les quelques filets d’eau qui s’écoulent en même temps que l’air.

Lorsque de l’eau s’écoule en continu du purgeur, cela signifie que l’air a été complètement expulsé du radiateur. Il ne reste alors plus qu’à refermer le purgeur et passer au radiateur suivant.

alt_image

La purge de l'air est intégralement effectuée lorsque de l'eau coule en continu

Attention : Purger et vidanger un radiateur sont deux procédés complètement différents. Lorsque l’on purge un équipement, on le vide de toute l’air qu’il contient. Lorsqu’on le vidange, on le vide de son air et de son eau en même temps.

Information utile : si vous constatez, pendant la purge d’un radiateur, que de l’eau trouble ou brunâtre s’écoule, c’est le signe qu’il faut également effectuer un désembouge du réseau.

Une fois la purge effectuée, il est nécessaire de rallumer la chaudière et de contrôler la pression du circuit de chauffage indiqué par la chaudière. La purge des radiateurs peut souvent générer une perte de pression dans le circuit de chauffage. Généralement, la pression usuelle se situe entre 1 et 1,5 bars, pour une maison de plain-pied, ou entre 1,8 et 2 bars pour un appartement ou une maison à étage. Si la pression, après la purge des radiateurs, est trop basse, il suffit d’actionner le robinet de remplissage situé en dessous de la chaudière.

Conseil : Lorsque vous devez purger plusieurs radiateurs sur votre réseau, il est recommandé de commencer par le radiateur se situant le plus bas et de terminer par celui qui se trouve le plus en hauteur.

Quand faut-il purger ses radiateurs ?

L’entretien des radiateurs doit être effectué de manière régulière. Il est recommandé de purger ses radiateurs tous les ans, à la fin de l’été ou au début de l’automne pour que leur fonctionnement soit optimal avant la saison hivernale.

Effectuer la purge à cette période évite également de changer les réglages de la chaudière, qui doit normalement être déjà en position été. Cela offre la garantie que les radiateurs sont bien froids lorsque la purge est réalisée.

La purge de vos radiateurs peut cependant être comprise dans le contrat d’entretien de la chaudière. Dans ce cas, elle est faite par un chauffagiste de manière périodique.

Cependant, dans certains cas, il peut être utile d’effectuer la purge d’un ou plusieurs radiateurs avant l’entretien annuel lorsque des signes avant-coureurs sont notables : des radiateurs qui ne chauffent plus ou dont la partie supérieure reste froide, par exemple.

Certains bruits d’écoulement d’eau ou de goutte à goutte dans les radiateurs peuvent également indiquer que le circuit doit être purgé.

Les points à retenir

La purge des équipements de chauffage est une opération très facile à réaliser, qui doit être effectuée de façon régulière ou dès que certains signes deviennent notables. Un entretien régulier des radiateurs permet d’optimiser leur vitesse de chauffe et d’augmenter leur durée de vie. L’intervention d’un professionnel n’est pas nécessaire pour ce type d’opération, sauf si le problème devient trop récurrent et que les purges sont nécessaires à des intervalles très rapprochés.

Laissez un commentaire

Veuillez noter : les commentaires doivent être approuvés avant d’être publiés.